Notre programme

1. Transition écologique

Nous voulons faire de Châtenay-Malabry un modèle de ville durable et harmonieuse.

Mettre l’écologie au coeur de toutes les décisions de la commune :

– Le 1er adjoint sera en charge de la transition écologique.
– Un état des lieux sera fait dès la première année.
– Tous les projets seront conçus et évalués à l’aune de la durabilité pour la planète et les générations futures, avec l’aide d’un organisme d’audit indépendant.

Multiplier les Mobilités Douces et Actives :

– Nous généraliserons les circulations douces (les pistes cyclables et cheminements piétons protégés, la signalisation, les garages à vélos sécurisés).
– Nous favoriserons les transports en commun électriques de proximité.
– Nous réorganiserons le plan de circulation dans la ville afin d’en réduire la pollution.
– Nous favoriserons le co-voiturage par l’installation de parcs relais.

Développer les pratiques et l’enseignement des principes écologiques :

– Une ambitieuse politique de sensibilisation et d’éducation à l’écologie et à ses enjeux sera développée, à la fois en direction des plus jeunes et des adultes avec l’aide des associations spécialisées dans ce domaine.
– Nous enseignerons en particulier les bonnes pratiques de maintien de la biodiversité et comment lutter contre la maltraitance animale.
– Nous favoriserons le développement de jardins partagés et de jardins familiaux.
– Nous travaillerons à ce que le site de la faculté de pharmacie reconverti comprenne un lieu d’enseignement et de mise en pratique de ces principes écologiques.

Adapter notre commune aux effets du réchauffement climatique à venir :

– Nous mettrons un coup de frein à l’artificialisation des sols et mènerons une politique de revégétalisation et de reboisement des espaces publics et privés (toits, murs, rues, trottoirs, places, cours d’écoles…) favorisant la biodiversité.
– Nous développerons une politique de l’eau : récupération d’eau, citernes,..
– Nous accompagnerons les personnes les plus vulnérables lors d’évènements climatiques extrêmes.

Favoriser une Alimentation de Qualité :

– Nous systématiserons une alimentation scolaire de qualité, basée sur des produits bio d’origine locale, à budget constant grâce à la diminution du gaspillage alimentaire.
– Nous offrirons tous les jours une possibilité de repas végétarien.
– Nous développerons un plan d’agriculture urbaine en relation avec des producteurs de proximité.

Systématiser une culture de sobriété (énergie, déchets,...) :

– La consommation d’énergie fossile et d’électricité sera minimisée : isolation du bâti existant, charte constructeur exigeante.
– La commune encouragera la production locale d’électricité renouvelable et montrera l’exemple par la pose de panneaux solaires sur les toitures publiques.
– Toute l’électricité consommée par les activités communales sera négociée avec le SIGEIF afin qu’elle soit d’origine renouvelable (fournisseurs spécialisés).
– La municipalité impulsera une culture de consommation raisonnée et durable et lancera une démarche « zéro déchets » (comme le commerces « vrac », une recyclerie…).

Urbanisme aménagement

Le Collectif Citoyen Châtenaisien souhaite une ville pour tous, faite par tous et prête à faire face aux enjeux de demain ! Pour cela, le Collectif s’engage à :

Stopper la surdensification de Châtenay-Malabry :

– Nous oeuvrerons à la modification du Plan Local d’Urbanisme en concertation avec les citoyens.
– Nous protègerons nos quartiers en imposant un minimum de 30% d’espaces verts de pleine terre pour chaque parcelle à construire.
– Nous définirons une « charte promoteurs » exigeante encadrant l’action des acteurs de l’immobilier.
– Nous favoriserons le développement de l’habitat partagé et la mutualisation de certains locaux.

Préserver le patrimoine châtenaisien :

– Nous engagerons la réhabilitation de la cité-jardin de la Butte Rouge.
– Nous valoriserons le patrimoine bâti et culturel châtenaisien.
– Nous protègerons et développerons les espaces verts de nos quartiers au profit de l’ensemble des habitants de la ville.

Agir pour une ville inclusive et solidaire :

– Nous agirons pour une meilleure desserte par les transports en commun.
– Nous redonnerons à nos trottoirs une surface de circulation et une qualité
permettant le déplacement de tous.
– Nous favoriserons la mixité sociale et générationnelle dans tous les quartiers notamment par des négociations avec les promoteurs et les bailleurs sociaux pour une offre locative diversifiée et par la création d’un organisme de foncier solidaire.
– Nous assurerons le niveau d’équipement et d’infrastructure induit par l’évolution de la population châtenaisienne.

Butte Rouge

Alors que Paris et sa proche banlieue présentent un manque cruel de logements sociaux, une demande de démolition de 15 immeubles soit 184 logements a été faite par Hauts-De-Bièvre Habitat en fin 2019.

Ce projet suscite de graves inquiétudes quant au devenir social et patrimonial de la cité jardin. Nous sommes totalement opposés à ce projet municipal qui obligera de nombreux foyers modestes à quitter la ville, et s’éloigner significativement de la métropole.

– Nous agirons pour préserver les loyers modérés des 3900 logements de la Butte Rouge.
– Nous veillerons à la mise en oeuvre de travaux d’isolation thermique et phonique : les derniers travaux datent de 1990 ! Ces travaux seront réalisés en concertation avec les habitants et afin que ceux qui le souhaitent puissent réintégrer leur logement.
– Nous favoriserons l’implantation de commerces et d’artisanat et le maintien des services publics.
– Nous doterons le quartier d’équipements collectifs et culturels (Centre social rénové, Maison des jeunes)

Économie durable

La convergence entre initiatives économiques et principes de durabilité permettra de créer des emplois porteurs de sens et non délocalisables, et de la valeur pour les habitants.

Aider les artisans et commerçants locaux, poumons économiques de la cité, dans leur démarche d’économie durable :

– Nous accompagnerons l’amélioration de la performance énergétique et environnementale des entrepreneurs locaux (mise en avant de leurs produits ou savoir-faire, exonération de charges foncières, recours au FISAC, etc).
– Nous soutiendrons les initiatives portées par les commerces et les entreprises pour renforcer le tissu économique de proximité.
– Nous mettrons en place un évènement pour populariser les produits de l’économie locale et de l’agriculture biologique.

Créer des activités favorisant l’insertion et le lien social :

– Lors de la passation des marchés publiques une clause sociale favorisera les structures locales d’insertion par l’activité économique.
– Nous appuierons la création de nouvelles activités répondant aux besoins des citoyens créant des opportunités d’insertion professionnelle : ateliers de réparation, location de matériel, dépannage domestique.
– Nous créerons un espace de coworking ouvert à tous autour d’un lieu de convivialité (café, grignotage).

Favoriser l’essor de nouvelles activités et filières vertes, misant sur l’économie sociale et solidaire :

– Nous mobiliserons les différents acteurs concernés (chambres de commerce et d’industrie, des métiers et de l’artisanat, les fédérations professionnelles, écoles universités et organismes de recherche) pour permettre l’implantation locale de plusieurs entreprises innovantes dans les secteurs de l’économie verte sociale solidaire et/ou circulaire.

2. Démocratie locale

La démarche proposée par notre liste visera la participation maximale des citoyens de Châtenay-Malabry aux choix et aux décisions de l’équipe municipale.

Finances communales :

Compte tenu du niveau d’endettement de la commune, nous ferons un audit des finances de la commune à notre arrivée à la mairie pour connaitre l’état réel de nos moyens. Le résultat de l’audit permettra de définir le calendrier de nos actions, pour lesquelles nous solliciterons également les financeurs institutionnels. Nous assurerons une gestion rigoureuse du budget en toute transparence.

Recréer un fonctionnement communal ouvert et collaboratif :

– Le droit à l’information sera garanti. Nous mettrons systématiquement en place, par différents moyens de communication, une information préalable complète pour toutes les opérations projetées dans notre ville.
– Le pouvoir délibératif du Conseil Municipal sera restauré. Les réunions du conseil municipal et les commissions attenantes seront des lieux de délibération ; l’information nécessaire au traitement des dossiers sera transmise dans des délais raisonnables.
– Les élus s’engagent à respecter les règles d’éthique de l’association ANTICOR.

Innover en faisant participer les citoyens :

– Un Comité Citoyen sera constitué par tirage au sort. Il sera force de proposition et de questionnement vis-à-vis de l’équipe municipale.
– Nous créerons des ateliers de quartier destinés à l’élaboration de projets répondant aux besoins des habitants : sécurité, amélioration du cadre de vie,…
– La municipalité mettra en place des budgets participatifs pour la mise en oeuvre de projets proposés et sélectionnés, voire réalisés par les citoyens.
– Nous définirons une charte permettant à des pétitions citoyennes d’être examinées par le conseil municipal. En fonction des sujets, elles seront portées à la connaissance de tous pour référendum local ou communal.
– La participation des citoyens sera proposée sur la base de la liste électorale élargie aux habitants résidant depuis 2 ans.

3. Des solidarités pour mieux vivre ensemble

La solidarité est une condition indispensable au « Vivre ensemble », entre les quartiers, entre les générations, entre les Châtenaisiens. Elle implique le développement de nos structures d’accueil afin de mener une politique au service de tous.

Accompagner les séniors :

– Nous favoriserons les activités intergénérationnelles en renforçant les liens entre différentes structures : crèche/maison de retraite,…
– Nous organiserons une concertation avec les EHPAD pour évaluer l’évolution des besoins.
– Nous mettrons en place un accueil de jour dans le futur Centre de Santé.
– Nous développerons des modalités innovantes pour soutenir les aidants.

Lutter contre l’exclusion par l’insertion :

– Nous renforcerons les actions menées dans le cadre de la politique de la ville, notamment dans le domaine de l’insertion sociale et professionnelle.
– Nous développerons des projets d’économie sociale et solidaire.
– Nous réimplanterons une antenne des Restos du coeur dans des locaux adaptés.

Faire le maximum pour les personnes handicapées et à mobilité réduite :

Nous considérons le handicap comme transversal à tous les âges et situations.
– Pour répondre aux besoins des personnes en situation de handicap, nous ferons un audit pluriannuel des conditions d’accueil dans les lieux publics (accessibilité, offres de service adaptées…) et mettrons en place un plan d’amélioration.
– Nous nous appuierons sur les structures et associations (ESAT, CLIS,IME,Upsilon…) pour aller plus loin que le simple cadre légal.

Améliorer la politique de santé et de prévention :

– Nous créerons un Centre de Santé regroupant généralistes, spécialistes, infirmiers et professionnels para médicaux, complétant l’Espace Prévention Santé. Il intégrera une permanence du planning familial.
– Nous soutiendrons les actions conduites par les professionnels et les associations, en matière de prévention des addictions.

Soutenir les familles :

– Nous reconstruirons le Centre social Lamartine en ouvrant ses activités au maximum d’habitants. Une antenne du Bureau Information Jeunesse pourra y être implantée.
– Pour tenir compte du nombre important de familles monoparentales, nous renforcerons le soutien à la parentalité en lien avec les associations existantes.

Protéger les plus vulnérables et renforcer la sécurité dans les quartiers :

– Nous prendrons rapidement attache avec les services de la police municipale pour apprécier la concordance des moyens d’actions avec les attentes exprimées par les habitants des différents quartiers de la ville en matière de sécurité quotidienne.
– A moyen terme, nous développerons une politique de prévention en lien avec les comités de quartier, les éducateurs sociaux, la police municipale, et la police nationale.
– Notre politique de revitalisation des rues et des quartiers contribuera à renforcer le vivre ensemble et à améliorer la sécurité du quotidien.

Améliorer la prise en charge de la petite enfance :

– Nous serons attentifs à augmenter le nombre de places de crèche en fonction des besoins.
– Nous mènerons une réflexion sur les critères d’attribution.
– Nous améliorerons les aires de jeux pour les enfants dans chaque quartier.

Éducation et sport

Notre priorité sera d’accueillir nos enfants dans des écoles de proximité et de qualité, mais aussi d’offrir aux jeunes des activités multiples pour s’épanouir.

Mettre l’école au service de tous les enfants :

– Nous préserverons des écoles à taille humaine pour un environnement éducatif de qualité. Nous oeuvrerons à conserver les deux collèges de la Butte Rouge et un groupe élémentaire au centre ville.
– Nous rétablirons les études dirigées dans les écoles en REP parallèlement à l’accompagnement éducatif financé par l’état.
– Nous renforcerons les relations entre les établissements scolaires et les pôles culturels en concertation avec les enseignants.
– Nous soutiendrons et développerons les actions de l’espace Prévention Santé, avec le Centre de Santé, en direction des populations scolaires.

Dynamiser les pratiques sportives dès l’école pour s’intégrer dans sa ville :

– Nous rénoverons le stade municipal Jean Longuet : gradins, terrains. Nous ferons évaluer les terrains synthétiques du point de vue de la toxicité.
– Trop d’enfants terminent le cycle primaire sans savoir nager. Nous développerons avec le Département et les communes environnantes un partenariat pour répondre aux obligations scolaires.
– Nous développerons des évènements sportifs dans la ville, en lien avec les fédérations : championnats fédéraux, tournoi sportif pluridisciplinaires avec nos villes jumelées.
– Nous développerons des disciplines attendues par les Châtenaisiens : basket, athlétisme (en lien avec la rénovation du stade).

Culture

Une politique culturelle plus riche plus adaptée et plus participative est indispensable pour renforcer la cohésion sociale.

Créer de nouveaux lieux de partage et de pratique des activités culturelles :

– Nous soutiendrons les actions d’initiative citoyenne ou associative. Nous étudierons la création d’une Maison des associations et mettrons ainsi à disposition des salles de réunion et d’activités, une grande salle pour des rassemblements ou des occasions festives.
– Nous réhabiliterons le pavillon Colbert, destiné à être un centre ouvert aux pratiques culturelles amateurs, notamment en direction des jeunes.
– Nous reconstruirons le Centre Lamartine avec des espaces pour des pratiques culturelles non institutionnelles.
– Nous rénoverons et redynamiserons la bibliothèque Louis Aragon.
– Nous favoriserons l’ouverture d’une librairie sous forme de Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC).

Dynamiser la communication culturelle :

– Nous multiplierons les panneaux d’affichage en libre accès.
– Nous favoriserons la création d’un journal valorisant la vie de la commune, avec une ligne et une équipe éditoriale indépendantes (sous forme de SCIC).
– Le Forum des Associations sera une manifestation ouverte à toutes les associations sans restriction.

Multiplier et diversifier les pratiques culturelles :

– Les équipements actuels seront valorisés avec le souci de les ouvrir à un public toujours plus large et à tous les quartiers.
– Nous accompagnerons et susciterons des initiatives visant à mettre les cultures au coeur de la cité. Des manifestations annuelles seront proposées autour de thèmes fédérateurs valorisant les associations culturelles de la ville : fête des cultures du monde, carnaval, « Châtenay-Malabry, ville des écrivains et des artistes ».